Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La petite conformiste, de Ingrid Seyman. Éditions Philippe 

Oh bon sang, quelle rigolade ! Comme quoi on peut parfaitement aborder des sujets profonds comme sa place dans la société, le bipolarisme, l'hyperactivité, sans se prendre au sérieux. L'humour dévastateur et le style vif de Ingrid Seyman font mouche à chaque page, et nous emportent, au point de nous surprendre par une fin, dont je ne dirai rien ici bien sûr. J'ai adoré et je suis heureuse de pouvoir partager ça avec vous et vous inciter à vous procurer ce bouquin dès sa sortie.

#lecture #livres #chroniques #LaPetiteConformiste #IngridSeyman #EditiinsPhilippeRey

Le quatrième de couverture :

Esther est une enfant de droite née par hasard dans une famille de gauche, au mitan des années 70. Chez elle, tout le monde vit nu. Et tout le monde – sauf elle – est excentrique. Sa mère est une secrétaire anticapitaliste qui ne jure que par Mai 68. Son père, juif pied-noir, conjure son angoisse d’un prochain holocauste en rédigeant des listes de tâches à accomplir. Dans la famille d’Esther, il y a également un frère hyperactif et des grands-parents qui soignentleur nostalgie de l’Algérie en jouant à la roulette avec les pois chiches du couscous. Mais aussi une violence diffuse, instaurée par le père, dont les inquiétantes manies empoisonnent la vie de famille. L’existence de la petite fille va basculer lorsque ses géniteurs, pétris de contradictions, décident de la scolariser chez l’ennemi : une école catholique, située dans le quartier le plus bourgeois de Marseille. La petite conformiste est un roman haletant, où la langue fait office de mitraillette. Il interroge notre rapport à la normalité et règle définitivement son sort aux amours qui font mal. C’est à la fois drôle et grave. Absurde et bouleversant.

Tag(s) : #Humour, #Littérature blanche, #Roman contemporain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :