Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sale gosse, de Mathieu Palain.

Éditions L'Iconoclaste.

Quatrième lecture dans le cadre du comité de lecture en vue de la rentrée littéraire de septembre. Le roman sera édité le 21 août 2019. Mathieu Palain nous emmène dans le monde de la PJJ, Protection Judiciaire de la Jeunesse, à la rencontre des éducateurs et des adolescents en perdition. Quand on lit les dernières pages contenant les remerciements, on comprend pourquoi l'auteur à ressenti le besoin de raconter les bonnes volontés, le dévouement, le manque de moyens, le manque d'amour, la "facilité " de tomber dans la délinquance, l'envie de s'en sortir, les rêves, la fatalité... mais, désolée, je n'ai pas accroché du tout. J'ai de la sympathie pour le héros, mais pas d'empathie. Je me gratte la tête depuis une heure pour tenter de comprendre pourquoi ça ne marche pas. Je suis arrivée à la conclusion que c'est parce que, cette histoire, je l'ai déjà lue dans des romans ou des journaux, déjà vue dans des séries télé, déjà entendue dans des chansons de Renaud, rabachée dans les reportages tv, etc. Peut-être que c'est moi qui suis devenue incapable de m'intéresser à ce que la société produit de misères, je ne sais pas, mais ça ne fonctionne plus. Désolée, Monsieur Palain.

#lecture #livres #chroniques #roman #social #MathieuPalain #Liconoclaste 

Tag(s) : #Littérature blanche, #Roman contemporain, #L'Iconoclaste
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :